NOS ÉTOILES CONTRAIRES • John Green

juin 24, 2014

Auteur : John Green
Titre Original : The Fault in Our Stars
Pages :
Édition : Nathan
Adapté en film en 2014

❝ Entre rire et larmes, le destin bouleversant de deux amoureux de la vie.

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie. 





It's a metaphor, see: You put the killing thing right between your teeth, but you don't give it the power to do its killing.


Honnêtement, je pense que le mieux pour décrire ce que j'ai ressenti en lisant se livre, c'est de le montrer, pas de l'écrire :
  
 
 

Oui, on ressent vraiment plein de choses différentes quand on lit se livre. Et franchement, j'ai vraiment adoré. Bon, il faut quand même avouer que l'auteur utilise le cancer un peu dans la 'forme' qui l'arrange le plus. Je veux dire par là que je trouve qu'il 'idéalise' quand même un peu les effets secondaires du traitement pour le cancer. J'ai moi-même perdu des proches à cause d'un cancer, ce qui me permet de pouvoir comparer l'aspect réel du livre à la vraie réalité. Par exemple, il ne fera pas apparaître le teint jaunâtre des cancéreux, toutes les autres douleurs qu'ils peuvent ressentir, etc. Mais je trouve que malgré ces petits détails, le livre n'en perd pas son charme et sa 'réalité'.

Pour commencer, les personnages sont vraiment très attachant, même si au début on peut avoir un peu de mal  avec Isaac qui semble un peu étrange, mais on apprendra à mieux le connaître et le comprendre par la suite. J'ai beaucoup aimé le personnage d'Hazel Grace Lancaster, et j'aime sa façon de penser, de voir les choses, de voir la vie. Elle ne se prend pas trop la tête avec son cancer, elle sait qu'elle va mourir, point. De ce fait, elle fait s'isole des autres personnes pour blesser le moins de personnes possible quand son état empirera. Mais bien sûr, sa vie va complément changé après sa rencontre avec le beau Augustus Waters. 

Que dire d'Augustus hormis le fait qu'il semble être tout simplement l'homme parfait ? Il a un sens de l'humour, il est beau, grand, yeux bleu... Bref, il a tout pour lui. C'est un personnage que l'on apprend à connaitre tout au long du livre. On le voit évoluer, on comprend mieux sa façon de penser et sa façon d'agir. Et c'est là que l'on peut se rendre compte que sous ses airs d'ado unijambiste muni d'un talent pour la métaphore et le dérisoire, ce cache une personne qui à pleinement conscience de la situation dans laquelle il se trouve. Il fait ses choix, et garde le sourire comme si de rien n'était. Ce personnage est vraiment touchant, il m'a profondément marqué. Pendant la majorité de l'histoire, on ne se rend pas bien compte à quel point il aime Hazel. Ce qui rend la fin encore plus prenante émotionnellement.

C'est fou de penser que la première chose qui les a réellement lié est un livre, un auteur. Grâce à Peter Van Houten, leur relation va pouvoir passer un cap. Ce livre et son auteur leur aura permis de se rapprocher plus que jamais. Jusqu'au dernier moment et même après.

Je dois avouer que la tournure que prend se livre m'a vraiment surprise. On a bien certains signes qui nous aiguillent sur les révélations à venir, mais une fois devant l'affirmation, on est obligé d'admettre les faits. Et on pleure (ou du moins, c'est ce que j'ai fait).

Je pourrais encore écrire sur ce livre, mais je crois que je vais m'arrêter là, où je vais me remettre à pleurer et je risque de trop en dire. Nos Étoiles Contraires est un livre que je recommande fortement. Je pense qu'il va maintenant figurer parmi les titres des meilleurs livres que j'ai pu lire. Cette histoire m'a fait revivre certains moments durs de ma vie, il m'a fait me rappeler certaines choses comme "l'angoisse du téléphone qui sonne". Une fois que l'on est plongé dans l'histoire, on en sort plus. On vit avec elle, et on fait une dépression quand elle touche à sa fin. Et cette fin nous torture l'esprit pendant des lustres. 

COUP DE COEUR
You gave me a forever within the numbered days.

Vous aimerez peut-être...

6 commentaires

  1. Très belle chronique ! Comme toi, ce livre m'a beaucoup touchée... Comme tu dis, c'est un livre qui nous fait passer par toutes les émotions. Ce fut un de mes coups de coeur 2013. J'aimerais bien retenter autre chose de l'auteur, même si Le théorème des Katherine ne m'a pas du tout plu ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! :)
      J'ai fini le livre mardi, et franchement, je suis plus que touchée, j'en pleure encore quand je relis des passages du livre. J'ai d'ailleurs regardé le film aujourd'hui, j'ai encore pleuré toutes les larmes de mon corps.
      J'ai lu quelques avis sur les autres oeuvres de John Green, et apparemment, si on a commencé par Nos Étoiles Contraire, qui est sa plus belle oeuvre, on est déçu pour les autres. Tu me diras si tu trouves un autre livre de l'auteur attrayant. :)

      Supprimer
  2. Autant avec ta chronique qu'avec les gifs on comprend ce que tu as ressenti ^^ je l'avais également beaucoup aimé et même si la fin ne m'avait pas fait pleurer, elle m'avait déprimée... Enfin, je suis impatiente d'aller le voir au cinéma !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais tout aussi impatiente que toi de voir le film, mais je n'ai pas pu attendre la sortie alors je l'ai regardé en streaming VO. Je trouve que le film est bien fait, même si Ansel Elgort ne correspond pas vraiment physiquement au Augustus du livre, mais on s'attache à lui, je trouve qu'il joue très bien le rôle.
      J'espère que le film te plaira à toi aussi. :)

      Supprimer
  3. Maintenant, je suis pressée que le film sorte!!!

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires ! ♥

Popular Posts

CHALLENGES

2016 Reading Challenge

2016 Reading Challenge
Victoria has read 5 books toward her goal of 60 books.
hide