PHAENIX - #1 LES CENDRES DE L'OUBLI • Carina Rozenfeld

septembre 08, 2014

Auteur : Carina Rozenfeld
Pages : 432
Edition : Robert Laffont - Collection R

 Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l'oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s'unir dans un amour pur et éternel...
Depuis l'origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L'être fabuleux est constitué de deux âmes soeurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s'aimer pour reformer l'oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d'éloigner les menaces qui pèsent sur l'humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l'oubli de leurs vies antérieures les empêche d'être réunis...
Aujourd'hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d'université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s ils la connaissaient depuis toujours... Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même. S'ouvriront alors les portes d'une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés. 



Au début, j'étais plutôt enthousiaste de lire ce livre parce que c'est un livre français, et mis à part les classique, je ne lis que rarement des livres d'origine française. Le résumé m'avait aussi parut tentant. Bref, je ne m'attendais pas à être déçue.

Commençons par ce que j'ai apprécié dans ce livre  : la présentation. Entre chaque chapitre on a des statuts facebook posté par Anaïa et commentés par ses amis. J'ai apprécié cette petite touche qui correspond à la réalité de la "génération facebook". J'ai aussi apprécié les références à la musique que faisait l'auteure (surtout quand j'ai vu le Unplugged de Nirvana) et la liste dans musiques utilisé dans le livre à la fin. Et la recherche qu'a fait l'auteur pour trouvé des paroles qui étaient en lien avec l'histoire, c'était super ça aussi ! La façon dont l'auteure s'est réappropriée le mythe du Phoenix était très intéressante aussi. À vrai dire, pour une bonne partie du début du livre, je n'ai rien à dire. 

Au début, on découvre les personnages via les commentaires facebook et/ou en direct quand Anaïa les voit à la fac. Elle retrouve une amie d'enfance, elle fait de nouvelles rencontres, bref elle fait sa nouvelle vie. Le personnage d'Anaïa était plutôt intéressent, on découvre ses souvenirs en même temps qu'elle et on vit à son rythme. Et vivre à son rythme a fini par sérieusement me taper sur les nerfs. Certaine choses sautent carrément au yeux, mais il faut attendre entre 30 et 50 pages pour qu'elle daigne enfin entrevoir quelque chose ! J'ai fini par vraiment la trouver lente à la détente et inutile dans ses actions. En bref, sa naïveté et sa passivité me désespèrent.

De même pour les autres protagonistes du triangle amoureux. Au début, sympa, mais à la longue j'avais envie de hurler pour voir les choses bouger de manière à ce que l'histoire avance. Pour le personnage d'Aidan, en gros, c'est un pas en avant pour deux pas en arrière, ce qui a fini par me rendre dingue ! Et pendant ce temps là Henry fait le jolie coeur devant Anaïa. Et elle aussi, un coup c'est Henry le plus beau, le plus gentil, le plus tout, et après c'est Aidan, pis re Henry, pis elle sait plus. Elle ne sait rien en fait. Ce qui fait que j'ai trouvé que l'histoire tournée en rond pendant un moment avant d'en revenir au vif du sujet

Et les grandes copines d'Anaïa, juste i-nu-tiles. Elles n'aident en rien dans ses choix et ne font pas avancer l'histoire. Même leurs dialogues ne servent à rien. Après, peut être que j'ai raté ou mal compris quelque chose, mais le triangle amoureux me grillait tous les neurones à force de me faire hurler intérieurement. 

J'ai plusieurs fois failli abandonner ce livre, parce que, au final, je ne prenait même plus de plaisir à le lire. Pendant ma lecture, je passais mon temps à soupirer. Mais la curiosité m'a poussé à le finir et la fin a même réussi à me pousser à lire le deuxième pour avoir le fin mot de l'histoire et apprendre ce qu'il reste à apprendre sur le "phaenix". 

D'habitude j'apprécie les livres édités par la collection R, je trouve donc dommage d'avoir été autant déçue par celui ci.


NE M'A PAS PLU
✗ TOME 2 ✗

Vous aimerez peut-être...

5 commentaires

  1. Ow' dommage qu'il t'ai déçu, il me tentait énormément mais mtnt je vais réfléchir avant de me le procurer :/

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Mon avis sur le tome 2 arrive bientôt, et j'ai malheureusement aussi été déçue par la suite :/

      Supprimer
  3. J'ai été moins courageuse que toi car j'ai abandonné ce livre. C'est bête mais le fait que ça se passe en France m'a bloquée d'une manière je crois. Et le côté facebook, facs de chez nous etc.. En fait j'avais l'impression que j'aurais pu vivre ça et du coup ça ne m'a pas du tout fait rêver/voyager! Tu vois ce que je veux dire? :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je vois bien ce que tu veux dire. Au début je m'étais dit "cool, c'est en France pour une fois", mais au final, 'nan'. Juste, même pas non, mais 'nan'. (oui, pour moi ça fait une différence xD)
      Après, c'est vraiment les personnages qui m'ont rendue dingue ! Mais je me suis quand même poussée à le finir, pour avoir "bonne conscience" et pour me permettre de le critiquer. :p

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ! ♥

Popular Posts

CHALLENGES

2016 Reading Challenge

2016 Reading Challenge
Victoria has read 5 books toward her goal of 60 books.
hide