THE BOOK OF IVY (#1) • Amy Engel

mars 08, 2015

Auteur : Amy Engel
Titre VO : The Book of Ivy
Pages : 342
Édition : Lumen
NÉE POUR TRAHIR ET FAITE POUR TUER…
SERA-T-ELLE À LA HAUTEUR ?
❝ Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche… 
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.



J'ai appris à la dure qu'on ne choisi pas la personne qu'on aime. C'est l'amour qui nous choisit, qui se fiche bien de ce qui est pratique, facile ou planifié. L'amour a ses propres projets et tout ce que nous pouvons faire, c'est le laisser agir à sa guise. 


"The Book of Ivy", ou le livre sur lequel je me suis jetée le jour de sa sortie. J'ai pu lire beaucoup d'avis positifs sur ce premier tome et je dois dire qu'il mérite tous ces éloges. L'histoire est tout simplement prenante, poignante, saisissante, à mi-chemin entre Hunger Games (pour le côté "donner son enfant au 'vainqueur' "), Divergente (pour ce qui est de la peur de ce qu'il y a au-delà de la clôture),  et Roméo et Juliette je dirais. 

Dans ce premier tome, Amy Engel nous présente une dystopie plutôt intéressante. On se retrouve plongé dans un monde post-apocalyptique où l'électricité est une chose précieuse, comme beaucoup d'autres choses, et où le mode de vie quotidien et la politique ont radicalement changés. Les radiations peuvent entrainer des anomalies génétiques, la durée de vie a baissé et le monde au-delà des grilles n'est pas sûr. C'est dans ce monde-là qu'évoluent Ivy, Bishop et le reste des survivants.

Amy Engel nous présente ici Ivy Westfall, une héroïne de caractère et qui s'impose, mais qui pourtant peut se montrer si naïve. D'un côté, elle ne sait que ce que son père et Callie, sa soeur, lui racontent et d'un autre, elle finit par découvrir des choses par elle même sans que sa façon de penser ne soit orientée par quelqu'un. J'ai vraiment beaucoup apprécié Ivy. Cette Ivy qui est si sur d'elle et de ses convictions, cette Ivy loyale , cette Ivy prête à tout pour ceux qu'elle aime. Et puis, il y a aussi Bishop Lattimer, le fils du président. J'ai aussi beaucoup aimé ce personnage, mais j'aurai tellement aimé en savoir plus sur lui, sur sa façon de penser. La plupart du temps, je l'ai trouvé trop impassible et détaché alors qu'à d'autres il peut être très impliqué. Bishop est un personnage posé et réfléchi, mais il aurait pu être un peu plus impliqué dans l'histoire, je trouve. J'espère que l'auteure satisfera mon désir d'un Bishop plus actif dans le prochain tome. Mais tout ça n'empêche en rien le fait que je suis tombée sous le charme de Bishop.

D'un point de vue général, j'ai trouvé les personnages d'Amy Engel assez travaillés. Ils ont chacun leur histoire et une personnalité qui leur est propre, et tout ça influence leurs décisions, leur comportement. J'ai donc beaucoup aimé en apprendre sur les origines de la ville et donc les origines de la rivalité entre les familles Westfall et Lattimer. Une fois que l'on connait les détails, j'ai trouvé que l'auteure montrait bien les choses horribles que l'avidité de pouvoir pouvait entrainer. J'aurai tellement de choses à dire concernant ces deux familles, et je suis tellement frustrée de ne pas avoir la suite ! Mais je préfère me contenir et ne pas en dire plus pour ne pas risquer de vous spoiler et vous donner envie de m'étriper sur place.


 Pendant une bonne partie du livre, "The Book of Ivy" était parti pour être une 'très bonne lecture', mais les derniers chapitres lui ont permis d'encore monter dans mon estime. Pas au point d'être un coeur de coeur, mais c'est indiscutablement un gros coup de foudre ! La plume de l'auteure est aussi agréable à lire qu'addictive. Une fois que l'on est dans le livre, on ne le lâche plus ! Et quand on arrive à la fin… OMFG la fin ! C'est énorme ! C'est fou ! C'est… tellement plein de chose ! Une choses est sûre, à la sortie du prochain tome, comme pour celui-ci, je me jette dessus ! À MOI ! Bref, "The Book of Ivy" est une très bonne dystopie à découvrir ! 
COUP DE FOUDRE

Vous aimerez peut-être...

6 commentaires

  1. moi aussi a sa sortie je suis allez l'acheter je fini mon épouvanteur et je le lis directement :D

    RépondreSupprimer
  2. C'est décidé, il me le faut absolument ! Je n'entends que des avis extrêmement positifs !

    RépondreSupprimer
  3. Je pense qu'on va tous mourir dans l'attente du tome 2! DOUX JESUS!
    Et je suis d'accord avec toi, avec les derniers chapitres, le livre passe de "super" à gnagnagnuuuiiooo

    RépondreSupprimer
  4. Ce livre intrigue un peu tout le monde sur la blogo j'ai l'impression, et je ne fais pas exception. Surtout quand je lis des chroniques comme la tienne :)

    RépondreSupprimer
  5. Il est dans ma PAL, je ne compté pas l'acheter mais ... J'ai craqué, plus qu'à le lire :)

    RépondreSupprimer
  6. contrairement à toi je ne l'ai pas trouvé extraordinaire. Bien oui, mais sans plus!

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires ! ♥

Popular Posts

CHALLENGES

2016 Reading Challenge

2016 Reading Challenge
Victoria has read 5 books toward her goal of 60 books.
hide