LE JOYAU - #1 LE JOYAU • Amy Ewing

juin 19, 2017


VOUS ÊTES PLUS PRÉCIEUSE QUE VOUS NE LE PENSEZ

Qui dit Joyau dit richesse. Qui dit Joyau dit beauté. Qui dit Joyau dit royauté. Mais pour les filles comme Violet, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe quelle servitude : Violet est née et a grandi dans le Marais avant d'être formée dans l'optique de devenir Mère-Porteuse pour la royauté. En effet, au sein du Joyau, la seule chose qui prime sur l'opulence et le luxe, c'est la descendance...
Achetée par la Duchesse du Lac lors de l'Enchère des Mères-Porteuses, Violet est accueillie par une gifle. Désormais connue sous l'appellation #197, elle va rapidement découvrir la brutale réalité qui sous-tend l'étincelante façade du Joyau : cruauté, trahisons et violence sourde sont les méthodes de la royauté.
Violet doit accepter ce sinistre quotidien... et tâcher de rester en vie. Mais c'est alors que naît une romance interdite entre elle et un séduisant jeune homme, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Bien que la présence de ce dernier vienne illuminer le sombre quotidien de Violet au coeur du Joyau, les conséquences de leur relation illicite vont dépasser ce qu'ils redoutaient...
 



☆ UN PREMIER TOME LENT À DÉMARRER ET QUI POSE LES BASES DE L'HISTOIRE. ☆



   Auteur : Amy Ewing
   Titre VO : The Jewel
   Pages : 422
   Édition : Robert Laffont - Collection R


Comme pour La Séléction à l'époque, j'ai beaucoup hésité avant de commencer cette trilogie. Comme pour La Séléction, je me dis que je serais passé à côté de quelque chose si j'avais choisi de ne pas la lire. Le Joyau est un bon mix de La Séléction et Red Queen, le tout avec des descriptions très détaillées sans en faire trop, qui nous plonge dans l'univers dystopique D'Amy Ewing.

Nous suivons donc Violet, mère porteuse vendue au enchère à la Maison du Lac. Dans cette société, la noblesse n'enfante que par le biais des mères porteuses. Pourquoi ? Parce qu'elles ont un don particulier qui leur permette de faire le bébé parfait sur commande.

Manipulations, inégalités sociales, trahisons, mensonges, meurtres, l'île de la Cité Solitaire n'est pas un lieu où il fait bon vivre. Si certaines filles voient le fait d'être une mère porteuse comme un don du ciel qui les rend précieuses, elles ne savent pas à quoi s'attendre une fois entre les murs du Joyau. Ce n'était pas le cas de Violet, qui n'a jamais souhaité ce destin. Une fois arrivée dans la Maison du Lac, dans le luxe à outrance, elle n'est qu'un objet parmi tant d'autre. Une poupée bien habillée. Un ventre. Elle ne sait pas à qui faire confiance tandis que les mères porteuses des autres maisons meurent les uns après les autres.

Oui, j'ai adoré le fond de l'histoire. Le plot est vraiment bien travaillé, l'histoire prend son temps pour démarrer, on nous pose les bases, l'auteure ne nous jette pas comme ça dans le bain. C'est un point que j'ai énormément apprécier. Toute fois, je déplore un peu le fait que le résumé nous présente Ash, un compagnon acheté par la Maison du Lac. Ce dernier ne fait son apparition qu'à la moitié du livre !


Après, je dois aussi avouer que je mets un bémol sur les personnages. J'ai du mal à vraiment apprécier Violet, bien que je compatis à son malheur. Les aristocrates sont eux juste insupportables. À vrai dire, je suis plus intriguée par Ash et Raven qui sont pour moi les seuls personnages avec du caractère, mais comme je le disais, l'auteure prend tout son temps pour faire démarrer l'histoire.



Bref, je dois avouer que je ne sais pas trop comment vous parler de ce premier tome. Je souligne ici surtout les points négatifs, mais j'ai beaucoup apprécié cette lecture ! L'auteure nous offre de super descriptions et un très bon univers dystopique ! Seul ses personnages sont assez moyen à mon goût. 


Vous aimerez peut-être...

0 commentaires

Merci pour vos commentaires ! ♥

Popular Posts

CHALLENGES

2016 Reading Challenge

2016 Reading Challenge
Victoria has read 5 books toward her goal of 60 books.
hide