LA MEUTE DU PHÉNIX - #1 TREY COLEMAN • Suzanne Wright

septembre 22, 2014

Auteur : Suzanne Wright
Titre VO : Feral Sins
Pages : 559
Edition : Milady

DES CENDRES DE LA MEUTE RENAÎTRA L'AMOUR. 

 Incapable de se transformer en louve, Taryn Warner a toujours été méprisée par sa meute malgré son puissant don de guérison. Quand son père décide de l’unir de force à Roscoe Weston – un Alpha violent et dominateur qui lui promet de la briser – , Taryn refuse de se soumettre. 
C’est alors que Trey Coleman, dangereux Alpha connu pour sa sauvagerie, lui propose un marché : s’unir – temporairement – à lui. Il y gagnerait une alliance et elle sa liberté. Mais faire semblant comporte aussi des risques. D’autant que leur attirance l’un pour l’autre semble hors de contrôle…  





C'est la première fois que je lis un livre consacré aux loups-garous. J'étais bien tenté par ceux de Patricia Briggs, mais vu que le premier tome "d'Alpha & Oméga" n'était pas disponible, je me suis rabattue vers "La Meute du Phoenix" en attendant. Bref.

Pour commencer, à peine on commence la lecture que l'on est déjà plongée le vif de l'histoire : la rencontre entre Trey et Taryn. J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié le fait que le livre partage le point de vue de ces deux personnages. Le passage de l'un à l'autre n'est pas fait par chapitre, mais par paragraphe. J'ai été agréablement surprise de voir que je n'avais aucun problème à voir déjà que l'on passait de la vision de Taryn à la vision de Trey (la narration à la troisième personne y était pour quelque chose je pense). Au niveau de l'écriture je n'ai rien à dire, Suzanne Wright est très agréable à lire. Il n'y a ni trop de description, ni pas assez et l'on plonge très facilement dans son monde de loup. Toutefois, je me pose encore des questions. Je reproche un peu à l'auteure d'avoir laissé sous-entendre que les humains sont au courant pour les métamorphes, de ne pas avoir touché quelques mots sur ce sujet pour que ça soit clair. 

Mais j'ai quand même bien apprécié les loups que nous présente l'auteure. En effet, les loups sont une personnalité à par entière. Chez un métamorphe, il y a donc le loup et l'Homme. L'un ne partage pas forcément l'avis de l'autre. Quand un métamorphe se transforme en loup, c'est que l'animal a pris le dessus et l'homme passe en second plan. On en vient donc au problème de notre protagoniste, Taryn, qui est une 'latente'. Elle ne peut pas se transformer en louve, même si cette dernière est bien présente dans sa tête. Comme pour toutes les choses inhabituelles, sa latence lui entraine des ennuis qui font que l'histoire prend forme.

Le livre est très centré sur Trey et Taryn, mais ce n'est pas un problème. J'ai aimé en apprendre un peu plus sur eux (surtout sur Trey) en tournant les pages. On voit qu'ils n'ont pas forcément eut des vies faciles et ça peut expliquer ce qu'ils sont devenus aujourd'hui. Ces deux personnages sont d'ailleurs très vite attachant, surtout Taryn avec son caractère bien trempé et ses échanges avec la grand-mère de Trey qui font bien sourire. Et Trey et son hyper-possessivité ne sont pas mal non plus. En fait, la meute de Trey (hormis les bimbos de services) est attachante. Chaque personnage à sa personnalité et son humour. Surtout Dominique avec ses blagues salaces et douteuses et Greta qui n'arrête pas de provoquer Taryn.

Les conflits de l'histoire se résument à des conflits familiaux. Les gros méchants son Lance Warner, le père de Taryn, et Darryl Coleman, l'oncle de Trey. J'ai trouvé que ça donnait un petit côté "réel" au livre. Pour une fois, ça change du "gros méchant qui arrive et qui fait peut à tout le monde et bien sûr les deux protagoniste sauve tout le monde", et ça, j'ai apprécié. Bon, j'ai quand même trouvé l'histoire assez prévisible sur certains points. Suzanne Wright notre donne de gros indices dès les première lignes du livre. Mais pour d'autre chose, on garde le suspens jusqu'au bout ! 

Par contre, s'il y a une chose qui m'a un peu déçue dans ce livre, c'est le surplus de sexe et autres choses 'érotiques'. Je n'ai rien contre un peu de scènes de ce genre (la preuve, puisque je suis une grande fan de "Chasseuse de la Nuit"), mais là, Suzanne Wright en fait (un peu) trop. Je veux dire, concrètement, Trey est "content" pendant les trois quarts du livre ! Il suffit que Taryn mange un truc (j'exagère à peine) et le mec il en peut plus ! Limite il pourrait mourir par manque de sang dans le cerveau ! J'ai trouvé qu'elle abusait quand même un peu sur la "sensibilité" de Trey, si vous voyez ce que je veux dire. Comme pour les moments intimes. Juste trop de mots crus, pis trop érotique aussi. Je veux dire, on connait tous les détails de leur vie intime. Et même dans le livre en général, il y a trop d'allusions au sexe. Non pas que ça soit choquant ou autre, c'est juste qu'il y en a trop

À part ça, ce premier tome est globalement une bonne lecture. Il se lit facilement et les intrigues générales ne sont pas trop mal. Pour le reste, il y a de l'action, de la romance (enfin, surtout du sexe), mais pas vraiment de moment triste ou d'émotion. L'auteure arrive bien à attiser notre curiosité pour continuer à tourner les pages. Je lirai peut-être le deuxième tome plus tard.

BONNE LECTURE
#1 - Trey Coleman ✗
#4 - Marcus Fuller ✗
 L'Amour, c'est donner à quelqu'un le pouvoir de te détruire totalement, en espérant qu'il ne le fera pas. 

Vous aimerez peut-être...

0 commentaires

Merci pour vos commentaires ! ♥

Popular Posts

CHALLENGES

2016 Reading Challenge

2016 Reading Challenge
Victoria has read 5 books toward her goal of 60 books.
hide